Vision du Directeur Général de l'ANAC

1- UNE AVIATION CIVILE DE REFERENCE

Retrouver la qualité de l’époque où les avions de la compagnie multinationale Air Afrique étaient immatriculés en Côte d’Ivoire et suivis par notre aviation civile. Cela passe par :

  • Une politique ambitieuse de formation ;
  • Une réglementation, un référentiel technique et des procédures qui répondent aux exigences de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) ;
  • Une supervision de la sécurité de l’aviation civile, de la sécurité aérienne et de la sûreté aéroportuaire à la hauteur des attentes des instances de l’aviation civile internationale ;
  • Un personnel qui impose le respect par son expertise, sa rigueur et sa probité.

2- DES AEROPORTS ATTRACTIFS

Les aéroports doivent offrir toutes les garanties en matière de sécurité, de sûreté et une assistance de qualité, à des prix compétitifs, aux compagnies aériennes qui les desservent. Cela passe par :

  • La certification de nos aéroports ;
  • Une bonne organisation de l’assistance en escale ;

3- UNE COMPAGNIE AERIENNE NATIONALE FORTE

C’est par une compagnie forte que nous pourrons réaliser notre ambition de mettre l’avion à la portée des populations. Cela passe par :

  • La création d’une compagnie aérienne nationale ;
  • Le développement d’une forte coopération voire d’une intégration des compagnies aériennes de la sous-région afin de les rentabiliser sur un marché régional relativement faible.